CONCOURS

Écris-moi sans fautes!

Dictée pour les écoles primaires

École gagnante : Concours Écris-moi sans fautes! (Dictée primaire)

École élémentaire catholique De la Découverte (Ontario)

Dictée pour tous

Gagnante du concours Écris-moi sans fautes! (Dictée pour tous)

Joanne Robitaille (Québec)

Le Portail linguistique du Canada et Postes Canada vous invitent à participer à un défi d’orthographe. Cliquez sur le mot ou le groupe de mots écrit correctement dans chacune des paires proposées en caractères gras et courez la chance de gagner 1 000 $!

La dictée est préparée chaque année par le Portail linguistique du Canada, une initiative du Bureau de la traduction de Services publics et Approvisionnement Canada.

Le Portail linguistique du Canada et Postes Canada vous invitent à participer à un défi d’orthographe. Cliquez sur le mot ou le groupe de mots écrit correctement dans chacune des paires proposées en caractères gras et courez la chance de gagner 1 000 $ pour votre classe ou votre école! 

La dictée est préparée chaque année par le Portail linguistique du Canada, une initiative du Bureau de la traduction de Services publics et Approvisionnement Canada.

Cette année, faites la connaissance de Capitaine Acadie, un superhéros qui se porte à la défense des jeunes écrivains de la Terre.

Présenté par Postes Canada et le Portail linguistique du Canada (initiative du Bureau de la traduction de Services publics et Approvisionnement Canada).

Le concours est terminé, mais continuez à apprendre tout en vous amusant!

C’est un jour ordinaire parmi tant d’autre/ d’autres pour Gabriel, qui fait sa promenade quotidienne sur la plage.

Oh! Il y a un beau caillou là-bas!

Tiens, étrange… Ce n’est pas un caillou… c’est un collier!

Aïe aïe aïe! Que m’arrive-t-il? Nom d’un bernard-l’ermite! Je me sans/ sens devenir incroyablement puissant!

L’amulette que porte Gabriel lui donne des pouvoirs exceptionnels. Il devient le superhéro/ superhéros… CAPITAINE ACADIE!

Pendant ce temps, un vaisseau/ vaissau spatial s’approche de la Terre.

Nous allons attaqué/ attaquer les jeunes écrivains. Infiltrons-nous dans leurs textes!

Il FAUT sans FAUTE qu’ils fassent des FAUTES!
Bombardons-les/ bonbardons-les de lettres pour semer la pagaille.

Heureusement, Capitaine Acadie arrive à la rescousse à une vitesse supersssssssssssssonique…

À l’attaque! Notre avenir en dépend/ dépant!

L’ennemi riposte avec force/ forçe. Mais le capitaine n’a pas dit son dernier mot : il projette des rayons bleus/ bleux.

ASSEZ! Finissons-en!

On n’attaque JAMAIS le berceau de la francophonie canadienne…

Merci, Capitaine Acadie! Grace/ Grâce à vous, les jeunes écrivains de la Terre pourront continuer d’écrire sans fautes.

Le concours est terminé, mais continuez à apprendre tout en vous amusant!

La Francophonie, ça se fête en Acadie!

La vie culturelle en Acadie est empreinte de traditions festives, qui se perpétuent/ perpètuent de génération en génération.

Le Tintamarre est l’une des principales manifestations de la fiertée/ fierté acadienne. Chaque année, le 15 août, des gens costumés ou arborant les couleurs du drapeau acadien paradent dans les rues en faisant le plus de bruit possibles/ possible. Jouer de la trompette, frapper sur des casseroles, agiter des cresselles/ crécelles ou activer d’ingénieuses machines à faire du bruit : tous les moyens sont bons pour se/ ce faire entendre.

Autre occasion de célébrer, le frolic consistait autrefois à/ en une corvée collective suivie d’une grande fête. Cette tradition a connu/ connue un regain de popularité dans les années 1970/ 1970s. Acadiennes et Acadiens se réunissaient alors par milliers pour célébrer au son de la musique d’Angèle Arsenault, d’Éloi LeBlanc et de bien d’autres. Les frolics ont assurément contribué/ contribués à forger l’identité acadienne.

L’Acadie offre une vie culturelle haute en couleur, qui allie tradition et modernité. Rien ne vaut une escapade/ un escapade dans cette région pour le découvrir!

Jill Barber

Jetez un coup d’œil à la page suivante!